Bye Bye sujets policiers

Cela fait bien trop longtemps que ça traîne…

Au moins six mois, sinon plus que j’ai quasiment déserté ce blogue dans lequel j’ai traité, pendant presque quatre ans, des affaires de police et de justice en général.

Depuis le début de l’année 2017 j’ai voulu changer mon approche sur les affaires policières et prendre du recul sur le direct et l’information en temps réel, sujet sur lequel je me suis montré très critique. Je me suis éloigné, sinon définitivement, au moins dans la quotidien de ces sujets.

Il fallait donc que je mette en adéquation mes propres actions et le fruit de mes réflexions.

J’ai largement participé au système médiatique, j’ai pu en mesurer les qualités et les défauts.

Selon mon point de vue évidemment.

J’ai, malgré tout, tenté très sincèrement (c’est moi qui le dit me direz-vous) de faire changer les perceptions sur des sujets difficiles (comme la radicalisation) ou d’attirer l’attention des médias et des citoyens sur les errements de certains corps policiers.

Malheureusement, force est de constater qu’années après années – et malgré la mise au jour de comportements plus que troublants – le billard à trois bandes (police – pouvoir – médias) se joue toujours de la même façon et ce seront encore les citoyens qui seront perdants dans cette game.

Cela faisait des mois que je souhaitais passer à autre chose et finalement le moment est venu de tourner cette page.

Il est donc maintenant logique que j’officialise la mort de ce blogue sous sa forme actuelle.

Mais que faire avec ce blogue que je ne souhaite ni continuer sous la forme actuelle consacrée aux affaires polcières ni tout à fait faire disparaître dans les limbes abyssales du Web ?

Tiens, allez-y de vos propositions, suggestions et idées, même les plus saugrenues seront les bienvenues !

Merci de m’avoir lu et salut !

Mise à jour du 10 janvier : Après mûre réflexion et quelques conseils avisés, je travaille tranquillement à l’évolution de ce blogue vers des sujets plus généralistes…