Brève : Opération Sentinelle & attaque du Louvre

J’ai bondi cet après-midi en lisant cette entrevue dans L’Obs au sujet de l’attaque du Louvre et de l’efficacité de l’opération Sentinelle.

La nature de certaines attaques me conduit de plus en plus à penser que nous devrions réfléchir sérieusement au sens que nous donnons aux actes d’individus que nous faisons entrer au « panthéon » du terrorisme en qualifiant ainsi immédiatement des actions dont on ne connaît quasiment rien des actes préparatoires et des motivations seulement quelques heures après les faits.

D’autre part, ce n’est pas un acte de ce type – organisation minimale et passage à l’acte plutôt « artisanal » – qui peut nous permettre de dire si oui ou non ce dispositif a prouvé son efficacité.

Vu la nature du déploiement militaire en France et la complexité des enjeux, il faudra un peu plus qu’une attaque à la machette pour faire une analyse sérieuse de l’ensemble du dispositif.

Enfin, le constat fait dans cet article est encore plus surprenant que tout le reste puisqu’il me semble évident qu’il faille s’attendre à ce que, s’interposant entre des terroristes potentiels et leurs cibles (des gens ou des lieux précis), les militaires et policiers s’exposent à devenir eux-mêmes les cibles des attaques.

Bref, voilà qui ne fera guère avancer les réflexions sur le sujet.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire