La politique du pire

Après Éric Ciotti, c’est au tour de Benoist Apparu, ancien ministre et membre du mouvement politique « Les Républicains », de nous sortir une énormité dans la surenchère démagogique qui souffle depuis quelques mois sur la France.

Cette fois, l’auteur de « Les 12 travaux de l’opposition: Nos projets pour redresser la France » s’est fait prendre la main dans le sac de nouvelles répressives qui semblent avoir été pigées au hasard dans un chapeau de clown.

Benoist Apparu a en effet réalisé une tournée des médias pour expliquer que ceux qui tentaient de se rendre à l’étranger pour faire le djihad pouvaient le faire en toute impunité :

« Aujourd’hui vous avez effectivement la possibilité de qualifier ce voyage, entre guillemets, ce djihad, d’entreprise terroriste. Pas la tentative. Or, on voit bien que dans la plupart des cas ce sont des jeunes qui effectivement vont jusqu’en Turquie mais ne peuvent pas pénétrer en Turquie donc reviennent en France. (…) Pour celui qui tente, aujourd’hui, nous sommes effectivement dans l’impunité. »

Or, comme l’ont expliqué ensuite plusieurs journaux français, non seulement la loi prévoit déjà cette possibilité, mais plusieurs jugements ont déjà été rendus en condamnant des tentatives de départ…

En lire plus

Réduire Daesh au silence (2) : les médias traditionnels.

Pris dans la tourmente des attentats qui frappent la France et plus largement l’Europe ces dernières semaines, certains médias français se décident enfin à changer leur façon de rapporter les faits reliés aux auteurs des actes de terrorisme.

Sans revenir en détail sur les différents errements dont plusieurs ont été soulignés et sanctionnés en France par le Comité Supérieur de l’Audiovisuel il apparaît clairement que les médias français se sont « égarés » à différentes reprises, en particulier sur le voyeurisme de certaines images ou entrevues et sur la publication de « fuites » procédurales bien inutiles à la compréhension des enquêtes.

Ci-dessous, un exemple de ce qui relève plus de la mise en scène d’un feuilleton terroriste que du registre de l’information équilibrée et impartiale à laquelle ont droit les citoyens dans des moments aussi pénibles.

En lire plus

Vaincre Daesh avec les « fiches S »

Depuis les attentats de Charlie-Hebdo, les fameuses « fiches S », pour sûreté de l’État, ont fait leur entrée sur le devant de la scène médiatique et sont devenues en quelques semaines un argument politico-marketing récurent dans la campagne menée tambour battant par les défenseurs du « Faites n’importe quoi, mais faites quelque chose ».

Dans le peloton de tête des activistes de la fiche S, on retrouve le valeureux Éric Ciotti (député Les Républicains dans les Alpes-Maritimes) qui, après avoir commencé par le placement en centre de rétention ou sous bracelet électronique des personnes visées par une fiche sûreté de l’État, propose maintenant leur expulsion  « sans délai ».

Voilà au moins, diront certains, une mesure qui a le mérite d’éloigner les méchants terroristes potentiels, tellement méchants et si « potentiels » qu’on les retrouve dans la plupart des attentats commis ces derniers mois en France.

Précisons au passage que là où certains voient le point faible du système antiterroriste français : « si les auteurs ont des fiches S, c’est que la police fait mal son travail », d’autres, dont je fais partie, voient la marque d’un manque cruel de moyens pour poursuivre le travail policier après un décèlement plutôt efficace de la menace.

Mais revenons sur les chantres de la fiche S et sa transformation en billet d’avion ou ticket d’entrée pour un camp de détention administrative.

En lire plus

Daesh et la liste des 8319 noms

Une liste de Daesh dans les médias

En début de semaine, il me parvenait une information à l’effet que quatre policiers Canadiens auraient été avisés en fin de semaine passée ou début de cette semaine qu’il existait des risques spécifiques pour leur sécurité à cause de leur participation à des enquêtes particulières ou la médiatisation de leur travail.

D’après ma source, cette menace spécifique était liée à l’existence d’une liste émise par Daesh, qui circulait entre les membres de l’organisation terroriste.

En effet, aux alentours du 9 juin, plusieurs médias et observateurs des groupes terroristes annonçaient l’existence d’un fichier de plus de 8000 noms qui constituaient d’après eux une liste de cibles à éliminer désignées aux candidats terroristes occidentaux.

Curieusement, l’existence de cette liste rebondissait dans les médias cette semaine, plusieurs d’entre-eux faisant les manchettes avec la « Daesh Kill list ».

Les médias Canadiens annonçaient ainsi que cette liste comprenait environ 150 noms de gens domiciliés au pays.

L’examen de la liste

J’ai pu me procurer cette liste de noms et l’examiner de plus près et ce que j’en ai vu m’a plutôt laissé dubitatif.

En lire plus

Policiers ciblés et la spirale de l’horreur

Je comprends l’émotion des responsables syndicaux policiers qui s’expriment en France après le meurtre d’un couple de policiers à Magnanville.

Je partage l’émotion des policiers et des policières qui sont ciblés et frappés alors même qu’ils donnent leur plein effort pour défendre leurs concitoyens contre une menace protéiforme et quasi impossible à anticiper, alors même qu’ils sont biens placés pour connaître les manquements des gouvernements successifs dans la lutte au terrorisme tandis qu’eux font face depuis des décennies à une cruelle absence de moyens sur le terrain.

Contrairement à ce qui se dit actuellement dans les médias, ce n’est pas la première fois que les policiers sont ciblés, menacés et frappés jusque devant leurs domiciles.

Le contexte : de 1954 à 1962, la guerre d’Algérie reste comme un terrible partage de l’horreur dans lequel les meurtres répondaient aux massacres dans un déchaînement de violence où les victimes civiles se comptent jusqu’à plus de 100.000 selon certains.

La guerre d’Algérie sera alors – entre autres abominations – le théâtre d’un nombre impressionnant d’attaques de militaires, gendarmes et policiers en plein Paris, parfois en plein jour à partir de 1958.

En 1961 plus de vingt policiers ont été tués dans Paris et sa proche banlieue.

En lire plus
©Jimmy P http://www.jimmy-p.com/blog/drapeau-arc-en-ciel-rainbow-flag/

Aux confluents de la haine

Tandis que l’Europe fait face à une menace qui renvoie aux anciens réseaux terroristes et aux liens complexes entre anciens et nouveaux acteurs, le phénomène de l’auto-radicalisation d’individus isolés, qui agissent avec peu de contacts avec une organisation terroriste, est en train prendre forme lentement mais sûrement aux États-Unis.

Racisme, haine et rage

Dans la longue liste des dizaines d’attaques, parfois aussi haineuses que vengeresses, comme celles de Colombine en 1999 (12 tués), Blacksburg en 2007 (32 tués), ou encore Newton en 2012 (26 tués) les autorités cherchent de longs mois à essayer de comprendre quels mécanismes intimes ont pu pousser les auteurs de ces tueries à passer à l’acte.

Tout comme pour les précédentes, ce que certaines des récentes attaques aux États-Unis, comme la fusillade de l’église de Charleston en 2015 et l’attentat d’Orlando ont en commun – outre leur statut d’actes de terrorisme – c’est que la violence exercée par leurs auteurs est la matérialisation d’une profonde haine de l’autre.

C’est le racisme qui a conduit Dylann Roof (Église de Charleston) à faire feu sur les membres de la communauté noire de cette église, l’idéologie suprémaciste attirant dans son sillage une longue liste de criminels racistes comme Daniel Cowart et Paul Schlesselman (prévoient d’assassiner le futur président Obama en 2008), Richard Poplawski qui tua trois policiers blancs en 2009, ou encore en 1977 Joseph Franklin qui est l’auteur d’une fusillade sur le parking d’une synagogue dans le Tennessee (2 morts) et de plusieurs autres crimes racistes.

Parallèlement à cela, vu le portrait qui commence à se dessiner à son sujet, il est évident que le fait que Omar Mateen se soit attaqué à une boite de nuit fréquentée par des homosexuels ne doit rien au hasard.

En lire plus
Page 2 sur 712345Dernière page »