Stéphane Berthomet
(CV abrégé)
Parcours professionnel :
Actuellement :
– Auteur, éditeur, chercheur sur les questions de terrorisme et sécurité intérieure.
– Collaborateur de Radio-Canada et intervenant pour divers médias.
– Créateur, auteur ou consultant  de plusieurs projets documentaires et de fiction.
(Auteur du balado « Disparue(s) » pour Ici Première. 

2016 – 2017   : Conférencier à Formax.
2015 – 2016   : Chroniqueur à la radio Blvd 102.1 à Québec.
2015 : Chargé de cours à l’Université de Sherbrooke.
2013 – 2015  : Analyste en affaires policières pour divers médias, dont TVA‐LCN et chroniqueur à « Salut bonjour W‐end » puis Radio-Canada.

2013 – 2015  : Blogueur « Affaires policières » au journal de Montréal.
2008 – 2009  : Création et participation à des concepts de séries télévisées.
2007 – 2008  : Collaboration au scénario et consultant sur le tournage du film « Secret défense » (Diffusion 2008).
2006 – 2007 : Collaboration au scénario et consultant sur le tournage du film « La chambre des morts » (Diffusion 2007).
1991 – 2008 : Officier de police – Fonction publique en France.
En disponibilité administrative à partir de 2009 pour installation au Québec en janvier 2009, puis démission en 2012.
Secrétariat Général des Affaires Européennes (SGAE), rattaché au cabinet du  1er ministre. Pôle justice et Affaires Intérieures (JAI).
Conseiller technique pour un syndicat d’officiers de police.
Direction de la Surveillance du territoire (DST), Unités d’enquêtes Judiciaires.
Division nationale antiterroriste (DNAT), groupes d’enquêtes.
Division de police judiciaire de la Préfecture de police.

Formation d’inspecteur de police à L’École Supérieure des Inspecteurs de la Police Nationale (ESIPN).
1990  Service national dans la police.
Récents projets audiovisuels :
– Créateur, auteur et animateur du balado « Disparue(s) » pour Première Plus.
Production originale de Radio-Canada.
– Consultant au web documentaire interactif « Disparaître ».
Production : Casablanca pour Radio-Canada.
– Écriture et présentation des capsules « Grands délateurs »
Production : Casablanca pour Radio-Canada.
Livres : (Plus d’infos ICI)
– Participation à « L’état du Québec 2017 », Del Busso, 2016.
‐ La fabrique du djihad, Édito, 2015.

‐ Enquête sur la police, VLB, 2013.
‐ Guide de la sécurité au quotidien, l’Archipel, 2008.
‐ Connaître l’enquête policière, Victoire‐Édition, 2006.
‐ Quelles menaces, demain, sur la sécurité de la France, l’Harmattan, 2005.
‐ Le jour où la France tremblera, Ramsay, 2005.
Nouvelle littéraire : « Barbes blues », éditions Le Manuscrit, 2006.

 

Activités de recherche et publications :
Depuis 2015  Chercheur au Centre Français de recherche sur le  renseignement  « CF2R » de Paris.
Depuis 2015 Chercheur associé au CIRRICQ (ENAP).
Depuis 2015 Codirecteur de l’observatoire sur la radicalisation et l’extrémisme  violent (OSR).
2008 – 2009  Chronique « L’avis de l’expert », Journal des Communes.
2003 – 2008  Chercheur et conférencier au Centre Français de recherche sur le renseignement « CF2R » à Paris.
Auteur ou coauteur de nombreux articles sur les questions de police, terrorisme et de sécurité.
Conférencier sur les sujets liés aux affaires policières, terrorisme et sécurité intérieure.
Études et formations :
1990 – 2006 Différents séminaires, formations techniques et théoriques dans le  domaine policier et de la sécurité intérieure.
1991 École supérieure des Inspecteurs de la police Nationale (ESIPN) [Cannes‐Écluse – France]
1988‐1990 (DEUG), droit des affaires et commercial. Niveau 1ère année [Université Nice Sophia Antipolis – Centre universitaire Nice]
1988 Baccalauréat Professionnel Vente et représentation.[Lycée Coteaux, Cannes.] Diplôme mention Bien
1986 BEP Commerce Option vente et marketing.
Divers :  Français (langue maternelle), anglais et espagnol.
Quelques recommandations dans le domaine judiciaire :
« En tant que responsable de la section du terrorisme interne au sein de la division nationale anti-terroriste de la direction centrale de la police judiciaire, je comptais parmi les officiers affectés à cette mission Stephane Berthomet. Reconnu et apprécié pour ses qualités d’analyste et de procédurier, Monsieur Berthomet était un policier « pivot » au sein de cette équipe de travail. Les spécificités et difficultés des enquêtes et procédures liées à la lutte contre le terrorisme exigent de la part des tous les fonctionnaires une excellence professionnelle que possédait incontestablement Stéphane Berthomet. »
Marie Gerosa, Commissaire Divisionnaire, ancienne responsable de la Section « Terrorisme interne » de la Division Nationale Anti-Terroriste (DNAT) à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ).

« Je tiens monsieur Stéphane Berthomet pour l’un des meilleurs observateurs francophones actuels des phénomènes de transition à la violence criminelle ou politique, ses analyses s’appuyant sur une vaste connaissance académique de ces sujets étayée par une longue pratique professionnelle dans les milieux sécuritaires concernés. »
Alain Chouet, Officier de la Légion d’Honneur, ancien chef du Service de renseignement de sécurité (S.R.S.) de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (D.G.S.E)

« Chargé de la gestion des dossiers de terrorisme et de criminalité organisée, M. Berthomet a rapidement mis ses connaissances et compétences issues du terrain au service de la conduite des dossiers, et ce, avec une efficacité de tout premier plan. […] Lors de la Présidence Française de l’Union européenne, échéance particulièrement important pour la France, M. Berthomet a démontré des capacités managériales hors du commun. Il est ainsi parvenu à dégager des solutions positives sur des sujets techniquement difficiles (Agence Europol) et politiquement sensibles (lutte anti-terroriste). »
Jacques Weber, Commissaire divisionnaire, chef du secteur sécurité de l’espace Européen au Secrétariat Général des Affaires Européennes (SGAE) – Cabinet du 1er Ministre.

« Son travail était d’un grand sérieux, d’une infinie rigueur, et ses informations pointues et toujours vérifiées. Il a apporté crédibilité et teneur aux affaires traitées. »
Gracianne Hastoy, Ancienne directrice générale du site d’information quotidien www.critica.fr

« J’ai côtoyé Stéphane Berthomet pendant plusieurs années. Pour beaucoup de journalistes spécialisés, comme moi, dans les affaires de police et de justice, Stéphane Berthomet était alors un contact particulièrement précieux. Son expérience de terrain dans la lutte contre le terrorisme, sa connaissance des différents métiers de la police, sa maitrise de la procédure pénale, la clarté de ses explications et son sens de la pédagogie nous ont souvent conduits à l’interviewer ou à le consulter. »
Alain ACCO, Journaliste spécialisé depuis 1996 dans les affaires de Police-Justice et chef du service « Police Justice » de la radio EUROPE 1.

Pour en savoir plus sur mes activités artistiques, consultez mon LinkedIn ou le site de mon agent pour les activités artistiques: Simard agence artistique et sur le site de FORMAX pour les conférences. 

Parcours dans la police française :

arrete1  arrete2arrete3