L’ex policier Roberge aurait volé des données confidentielles

La conjointe de l’ex-policier du SPVM Benoît Roberge, a été relevée de ses fonctions de procureure de la Couronne au Bureau de lutte contre le crime organisé.

Comme le répètent les journalistes depuis l’arrestation de Roberge, sa compagne n’est soupçonnée de rien.

C’est d’ailleurs bien logiquement que par mesure de précaution, elle a été relevée de ses fonctions et sera employée temporairement à un poste moins  sensible.

D’après mes renseignements, elle n’aurait réellement rien à voir avec les activités de Benoît Roberge, dont elle ignorait tout.

Malheureusement pour elle, dans le dossier Loquace dans lequel elle était procureure, plusieurs suspects seraient parvenus à échapper aux policiers en bénéficiant d’informations privilégiées.

Selon mes informations encore, Benoît Roberge aurait copié lui-même les données confidentielles au cœur de l’ordinateur de sa conjointe.

L’inquiétude gagne aussi, toujours d’après mes informations, les policiers de différents corps qui pourraient avoir à justifier d’avoir communiqué à Roberge lors de conversations informelles des informations sur leurs propres dossiers, sans pour autant avoir si que celui-ci allait s’en servir à des fins criminelles.

Des renseignements qui pourront certainement être vérifiés rapidement par les enquêteurs afin de mettre sa conjointe hors de cause.

– Paru le 11 octobre 2013

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire