Quelque chose de pourri au royaume de la police

Faisons simple aujourd’hui, puisque les informations filtrent de toute part.

Benoît Roberge, le policier arrêté cette semaine, a travaillé 15 ans sur les motards et fait partie de l’Équipe Régionale Mixte.

1) Claude de Serre, un informateur lié aux motards a été tué par le Hell’s René « Balloune » Charlebois.

Claude de Serre travaillait comme informateur appointé de l’Équipe Régionale Mixte à laquelle appartenait le policier Benoît Roberge.

2) René « Balloune » Charlebois, l’assassin de Claude de Serre, était l’informateur du policier Benoît Roberge, lequel est aussi suspecté d’avoir vendu des informations aux Hell’s.

Plusieurs sources m’indiquent que René « Balloune » Charlebois s’est évadé pour régler ses comptes avec le policier Roberge (info qui sort aussi à TVA en ce moment) dont il avait enregistré leurs conversations alors qu’il était en prison.

René « Balloune » Charlebois se serait suicidé au moment de son arrestation et ce sont ses enregistrements qui ont poussé la GRC à piéger Roberge.

3) Dany Kane est un informateur de la police qui s’est suicidé dans des circonstances très controversées à la veille de recevoir 1,7 millions de dollars  de la police en paiement de ses services.

Il a travaillé pour la GRC puis pour l’Équipe régionale mixte et commet d’ailleurs plusieurs crimes durant cette période, ce que savaient les policiers !

Benoît Roberge
a supervisé cet informateur et entretenu des contacts réguliers avec lui.

4) Le Hell’s « Dédé » Désormeaux participe à la tentative de meurtre du Hell’s « Bull » Bertrand.
Les faits les plus ahurissants marquent cette affaire, sur laquelle l’ex policier du SPVM, Claude Aubin, prépare un livre qui s’annonce dévastateur quant au rôle joué par les policiers.

Benoît Roberge participe alors à la surveillance policière qui laisse mystérieusement se commettre cette tentative de meurtre pratiquement sous leurs yeux.
Roberge aurait été celui qui procédait aux écoutes « en direct » depuis les locaux de la police au moment des faits.

5) Pendant six ans, la fille du policier responsable de la liste des infiltrateurs du SPVM, Ian Davidson – lui aussi suicidé – a fréquenté le fils de « Bull » Bertrand, le dauphin du chef des Hell’s « Mom » Boucher…

Ian Davidson travaillait dans le même service, dans les mêmes locaux et sur des dossiers identiques à ceux de Benoît Roberge.

Claude de Serre, Dany Kane et René « Balloune » Charlebois, tous les trois informateurs de police et tous les trois en lien avec Benoît Roberge sont décédés.

Deux d’entre-eux se seraient suicidés.

René « Balloune » Charlebois, avec qui Benoît Roberge est accusé d’entretenir des liens criminels est le tueur d’un informateur officiel de la police, Claude de Serre !

Mes sources m’indiquent que Ian Davidson aurait pu partager sa liste des informateurs avec un complice, malgré ce qu’indiquait le SPVM en début d’année.

D’autres arrestations vont venir, d’autres meurtres liés à la corruption vont être commis.

Quand le ministre va-t-il ordonner une enquête indépendante ?

– Paru dans le JdM le 10 octobre 2013

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire