« La meute », suite et fin (pour moi)

En février dernier, j’écrivais un article sur le groupe appelé « La meute » et j’avais à l’époque intégré la page Facebook du groupe dont je suivais de près l’évolution dans le but d’écrire un nouvel article sur le sujet.

Or, il s’est passé de nombreuses choses depuis ces quatre derniers mois et la page Facebook de « La meute » qui regroupait alors près de 25.000 membres, approche ce mois-ci les 45.000 membres.

Une progression essentiellement due au recrutement très actif des responsables du groupe, mais aussi à la place qui leur a été accordée dans les médias, ce dont ils se sont d’ailleurs félicité.

Cette rapide progression du groupe « anti islam radical » – ainsi qu’ils se présentent eux-mêmes, bien que de très nombreux propos ou commentaires visent les musulmans de façon générale tout autant que les immigrants arabes – m’a amené à m’interroger sur l’utilité de revenir de façon approfondie sur le contenu et le parcours de ce groupe qui se borne pour l’instant à organiser des soupers spaghettis…

Ainsi, tant qu’il ne se passe rien qui soit susceptible d’attirer des commentaires pertinents de ma part, je ne vois pas l’intérêt d’attirer plus encore l’attention du public sur ce groupe.

Concluant que tout article de ma part qui donnerait des détails sur cette organisation contribuerait certainement à en faire la promotion indirecte, j’ai décidé de m’en tenir à cet entrefilet sur le sujet.

« La meute » met un site web en ligne

Le groupe appelé « La meute », dont le « leader » se présente sous le pseudonyme d’Éric Corvus, vient d’ouvrir son site web nommé « La tanière ».

Après quatre mois d’existence, la page Facebook du groupe affiche actuellement 24.440 membres et ce nombre ne cesse de grossir alors que l’intégration au sein du groupe se fait par cooptation.

Le groupe se désigne lui-même contre la diffusion au Québec de l’islam radical et de la Charia se dit être :

« le dernier rempart contre le grand bouleversement que les islamistes tentent de créer à travers l’occident ».

Le texte d’accueil du nouveau site web, explique dans un long texte la vision du « chef de meute » Éric Corvus et la mission du groupe, dont voici un extrait.
Capture d’écran 2016-02-26 à 17.11.33

Depuis sa création, la meute a déjà fait l’objet de plusieurs articles dans la presse qui évoquent le fait que des membres seraient des militaires ou anciens militaires – ce dont La meute ne se cache pas – et font état de nombreux dérapages dans les statuts ou commentaires des membres de « La meute ».

En lire plus