Le feuilleton terroriste

L’opération était « top secret », mais on en connait déjà les coulisses dans L’express, l’avocat est lié par la confidentialité des échanges avec son client mais il se livre dans une longue entrevue sur ce qu’il a appris de lui lors de leurs entretiens…

salah13083244_10208502838902889_7850113218311999889_n

Page d’accueil de L’Obs : 3 premiers titres sur Abdeslam.

Une semaine après son arrestation, le quotidien Le Monde a pu consulter les procès-verbaux d’interrogatoire de Salah Abdeslam qui sont largement retranscrits dans le journal au mépris du secret de l’instruction.

L’arrestation de Salah Abdeslam s’est d’ailleurs déroulée sous le regard des caméras, diffusée en direct par les médias d’information en temps réel.

BFMTV entre en contact téléphonique avec l’un des frères Kouachi en pleine prise d’otages et certains déposeront ensuite une plainte, avant de la retirer, contre la chaîne pour « mise en danger de la vie d’autrui » après que des informations précises sur le lieu où se cachaient les otages aient été données en direct.

En lire plus

Information et enquête indépendante

Un homme a été tué aujourd’hui lors d’une intervention policière dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve.

André Benjamin aurait été atteint par plusieurs tirs policiers et est décédé des suites de ses blessures.

LE RÉCIT DES FAITS DANS LES MÉDIAS

Il est intéressant de constater que les médias ne relatent pas les faits de la même façon.

En effet, La Presse livre un compte rendu assez court des faits avec une photo des policiers sur les lieux, en faisant état du témoignage d’un voisin qui dit :« Je dormais et j’ai entendu bang, bang, bang » en ajoutant : « C’est un très bon gars ».

Selon Radio-Canada :« Arrivés sur place, les policiers auraient constaté qu’il tenait un couteau à la main. Le jugeant menaçant, ils auraient alors ouvert le feu, le touchant au moins une fois. »

Selon le Journal de Montréal, « […] les policiers de Montréal se sont présentés sur les lieux et son entrés à l’intérieur de l’immeuble. À un certain moment, les agents et M. Benjamin se sont retrouvés dans la cage d’escalier. On ignore si les agents ont eu le temps de discuter avec l’homme ou si la situation a immédiatement dégénéré. C’est à cet endroit que l’homme se serait avancé vers les policiers avec son couteau et qu’il aurait été abattu. »

Le Journal de Montréal est celui qui, de loin, présente le compte rendu le plus détaillé de la situation, faisant lui aussi référence à un témoin qui dit avoir entendu trois coups de feu.

En lire plus