Comment réussir son balado?

Premier texte d’une série pour ceux et celles qui veulent savoir comment débuter dans l’univers du podcast – ou comme on dit au Québec – du balado !
Je vais évidemment partager mon expérience personnelle dans ces articles, mais je veux aussi vous faire partager l’expérience d’autres créateurs et créatrices du milieu audio-numérique.

Vous voulez créer un balado, mais vous ne savez pas comment faire?

Comme vous le savez, je suis déjà passé à travers les questions et les étapes qui jalonnent le parcours d’un créateur de balado et je vais essayer de vous accompagner ici dans une série d’articles.

Avant de se lancer sur des questions un peu plus techniques, il m’a semblé important de partager le parcours de deux personnes qui ont créé leur propre balado, de façon indépendante et en partant de zéro.

J’ai d’abord appelé Simon Predj, le créateur du balado « Les oubliettes », mais aussi du très connu « Ars Moriendi », dans lequel il raconte et met en scène avec talent des histoires à faire frissonner les moins craintifs d’entre nous.

Et puis Bridget Frank — ce n’est pas un pseudonyme — qui est anglophone tout comme son balado « Interviews with exes », une série d’entrevues touchantes, sincères et parfois crues avec ses « ex », qu’elle est allée rencontrer un épisode après l’autre.

Difficile de faire plus différent que ça, bien que tous deux aient pour point commun d’être les idéateurs de leurs projets et d’avoir eux-mêmes réalisé leurs balados de A à Z.

Parce que sinon, c’est trop facile : vous avez une idée, vous la rédigez, vous l’envoyez à un producteur de balados… et hop, c’est parti ! Je plaisante, c’est pas mal plus compliqué.

Mais revenons à Bridget et Simon.

CET ARTICLE EST PUBLIÉ SUR LE SITE LESÉCRANS.CA
LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE ICI (cliquez sur cette phrase).

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire