Daesh : un fossé entre le mythe et la réalité

Ceux et celles qui suivent ce blogue le savent je me suis donné pour règle de ne pas diffuser d’images ou de contenu produit par les terroristes de #Daesh.

Exception faite pour cette vidéo qui est loin d’entrer dans la catégorie des images habituellement mises sur Internet par cette organisation pour être ensuite rediffusées dans les médias .

On est en effet ici bien loin de la mythologie propagandiste de Daesh et plutôt en fait au coeur de la réalité que les terroristes tentent de nous cacher par la diffusion de leurs productions fictionnées et mises en scène afin de valider leur pseudo image de « soldats d’Allah ».

Capture d’écran 2016-04-29 à 10.39.52

 

Alors que depuis des années les médias nous plongent dans l’allégorie guerrière avec des couvertures mettant en scène les « têtes d’affiche » du terrorisme mondial, nous n’avons pas assez souvent l’occasion de voir ces mêmes terroristes dans la réalité de leur quotidien.

C’est ainsi que, lentement mais sûrement, s’installe dans l’esprit des gens qui ne connaissent pas de près ce phénomène une vision déformée et manipulée par les terroristes eux-mêmes de ce qu’est réellement cette réalité.

C’est pourquoi il est primordial d’avoir accès à des images trop souvent masquée aux yeux du plus grand nombre…

Prise sur le vif, cette vidéo de Vice News démontre clairement l’impréparation et l’amateurisme des membres de Daesh qui combattent les Peshmergas kurdes dans le nord de l’Irak.

Bien entendu, cette courte séquence ne peut être prise en référence du niveau de tous les combattants de Daesh, mais elle brise quand même largement l’image que l’organisation veut donner de son action sur le terrain et en Occident.

Une réalité à partager largement pour déconstruire le mythe.

Vous pourriez aussi aimer

2 commentaires

  • Garneau Diane 29 avril 2016   Répondre →

    ceci donne l’impression qu’ils se tirent entre frères Diane Garneau

  • claireauroc 29 avril 2016   Répondre →

    Merci M. Berthomet de ramener cette propagande à hauteur du réel. C’est quand même désolant de voir ces jeunes jouer de l’amateurisme au prix de leur vie.

Laisser un commentaire