Pourquoi un balado

AU DÉBUT ÉTAIT LE SON

Les premières diffusions radiophoniques remontent au début du 20e siècle.

Pour ma part, je suis de la génération des images.

Amstrong faisait ses premiers pas sur la lune à la télévision en même temps que moi les miens dans le salon de mes parents…

Les images ont, en grande partie, construit mon imaginaire et j’ai eu la chance de traverser une période où la télévision était une source fiable de savoir.

C’est certainement pour ça que j’ai longtemps cru que mes projets, qu’ils soient de fiction ou de nature documentaire, devaient êtres audiovisuels.

Et ce n’est qu’après après avoir proposé beaucoup de projets à des maisons de production télévisuelle que j’ai réalisé que ce que je voulais faire ne pourrait pas fonctionner à la télé.

En lire plus

Une soirée à Beloeil… et au Congo !

Pour commencer, laissez-moi vous dire que je ne vous expliquerais pas ici comment je me suis retrouvé un samedi soir à Beloeil, ce serait trop long à expliquer…

FESTIVAL SHOW FRETTE

Bref, un samedi soir, je suis allé à Beloeil, et ça tombait bien, c’était le festival « show frette » qui se déroulait sur la petite place qui entoure l’église de Beloeil.

Une belle foule était installée autour de plusieurs foyers d’extérieur qui diffusaient une bonne chaleur dès qu’on en ressentait le besoin.

Tout ceci m’a rappelé les kermesses de villages en France avec le côté bon enfant des activités simples mais agréables pour petits et grands.

En lire plus

Les Zapettes d’or

Le gala des Zapettes (produit par Urbania), a sélectionné Disparue(s) dans la catégorie Web !

Comme les gagnants seront choisis par un vote du public, j’espère que vous serez nombreux et nombreuses à aller voter pour nous.

Pour le faire, c’est très facile, il suffit de faire défiler la page jusqu’à la catégorie Web et de cocher la case de Disparue(s) avant de remplir le petit formulaire qui suit. (ICI)

Et on en veut pas à Urbania d’avoir mis le « e » de disparue(s) entre parenthèses au lieu du « s », parce qu’on est très heureux d’avoir été sélectionnés !!!

L’appel de la nature

 

Je ne sais pas si le redoux de ce début mars vous fait le même effet que moi, mais je commence furieusement à sentir l’appel de la nature.

Et ce n’est pas parce qu’on a du mal à savoir s’il pleut ou s’il neige entre deux orages de grêle que j’ai l’intention de laisser mon enthousiasme diminuer.

Pour moi, le printemps qui approche est un moment vraiment particulier puisque c’est celui où l’on commence sérieusement à penser à sortir son matériel de plein air du sous sol !

En lire plus

Du « Podcast » télévisé !

SURPRISE, ON ENLÈVE LES IMAGES !

Du son sans les images à la télévision, avouez que l’idée à de quoi surprendre…

Les plus anciens se souviennent certainement de l’époque où certaines chaînes en France diffusaient un programme musical et affichaient une belle mire en fond d’écran !

Mais là, il s’agit de tout autre chose puisque nous parlons d’une fiction sonore créée par une chaîne de télévision et diffusée dans son réseau…

En lire plus

Un public de 285 millions de francophones ?

Hier, Alain Dufresnes du Journal de Québec, a jeté un pavé dans la mare du milieu Québécois du balado en écrivant :

 

Est-il possible que la diffusion d’émissions originales en podcasts tarde à se développer parce que le contenu est tout simplement plate ?

Que les émissions soient beaucoup plus intéressantes pour ceux qui les font que pour ceux qui les écoutent ?

Et d’ajouter que 285 millions de francophones attendaient, l’oreille tendue, de la bonne production pour se mettre à écouter, via Internet, des émissions de toutes sortes à travers le monde entier.

Il n’en fallait pas moins pour justifier un certains de nombre de réactions indignées des acteurs du milieu Québécois, qu’Alain Dufresnes aurait été bien avisé de consulter avant de se lancer dans ce que certains ont pris comme une attaque frontale du milieu du balado québécois.

En lire plus