Police américaine, Walter Scott devait mourir.

La vidéo fait le tour des médias et des réseaux sociaux.
On y voit un policier tirer à huit reprises sur un homme noir qui prend la fuite.

Même si les premières images laissent voir un contact entre Walter Scott (l’homme au t-shirt vert) et le policier, il apparaît clairement qu’à aucun moment la vie de ce dernier n’est en danger alors qu’il déclenche son tir.

Plusieurs moments de cette vidéo me semblent spécialement révélateurs de la gravité de la situation :

– Le policier fait feu à huit reprises, le huitième tir étant fait après un court laps de temps qui a servi à ajuster le tir sur l’homme qui courait de dos.
– Après son tir, le policier se rend tranquillement auprès de l’homme qui est au sol, vraisemblablement agonisant.
– Au lieu de se dépêcher de procéder aux gestes de premiers secours, le policiers lui passe les menottes.
– L’homme reste de longues minutes, face contre terre sans même que le policier ne tente de le placer dans une position de premier secours ou d’évaluer ses blessures.

Que dire de cela, si ce n’est que Walter Scott devait mourir ?

Après avoir fait feu sur un homme désarmé le policier fait sciemment le choix de laisser Walter Scott mourir face contre terre.

Cette vidéo représente à elle seule tout ce qui est reproché au système policier américain, l’application de la peine de mort dans la rue et l’impunité dans la plupart des cas.

Sans la vidéo d’un passant le policier, qui bénéficiait d’une campagne de soutien, s’en serait tiré à bon compte.

Et la question revient, lancinante… Combien d’autres Walter Scott passés sous silence ?

Vous pourriez aussi aimer

Un commentaire

  • Diane 8 avril 2015   Répondre →

    Les faits sont là! Je continue à me demander, pourquoi?
    Racisme? Incompétence? Peur des noirs irrationnelle? Indifférence? Ou tout simplement des cow-boys?
    Tout ça ensemble?
    Je vais lire votre prochain billet!

Laisser un commentaire