SPVM : le bal de l’inélégance !

Je parlais, dans un article précédent, de gestes qui n’ont plus aucun rapport avec l’exercice normal d’une activité de maintien de l’ordre ou des geste professionnels en vue de procéder à une arrestation.
Pour ceux et celles qui ne connaissent pas intimement le métier de policier, une arrestation n’a rien d’un bal élégant entre des policiers et un individu x ou y.
Pourtant, les images ci-dessous n’ont aucun rapport avec une technique de police ou une procédure d’arrestation.
Quatre “incidents” en une seule manifestation… Quatre que j’ai relevés de mon côté. Combien en tout ?
Il est évident qu’il s’agit de débordements inacceptables de la part de policiers, peut-être excédés, mais qui n’ont aucun droit d’exprimer ainsi leur ressentiment.
Le directeur du SPVM ferait bien de prendre la mesure de ces comportements qui, sans réponse disciplinaire, vont se répéter encore et encore.
S’il ne le fait pas pour les victimes de ces comportements, qu’il le fasse pour la sécurité de ses propres policiers.
En France, dans les années 1990, j’ai vu s’installer le même type de dérive où les policiers mêlaient intervention et petite vengeance personnelle.
Les policiers ont alors eux-mêmes quittés les rangs anonymes des forces de l’ordre et des représailles toutes aussi personnelles et condamnables ont commencées à voir le jour.
L’État, par la mission qui est la sienne, détient le pouvoir d’exercer une certaine forme de violence dans certaines circonstances et sous le contrôle de la loi et des juges.
Les policiers se doivent à tout prix de rester dans ces limites car quand on s’éloigne de la loi on entre dans le cercle vicieux de la vengeance.
Il en va de la paix sociale, un bien largement plus précieux que la fierté ou l’égo d’un policier.

Policier jette la planche à roulette d'un jeune arrêté.

Policier jette la planche à roulette d’un jeune arrêté.

Policier pousse un photographe sur un muret

Policier pousse un photographe sur un muret

Policier tire sur un photographe

Policier tire sur un photographe

Policier pousse un homme au sol sur son vélo

Policier pousse un homme au sol sur son vélo

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire